air après air

22 août 2013

La chanson la plus triste ...

Brave marin.

"Sans remercier, tout en pleurant, il regagna son bâtiment"

Cette femme l'a tant aimé. Puis il a disparu. Et elle l'a attendu. Des jours, des années. Mais la vie continue. Et on a beau faire, ça nous blesse presque dans notre orgueil, mais les souvenirs s'étiolent, la douleur s'estompe. Et elle l'aime encore. Mais l' autre s'est rendu de plus en plus important, de plus en plus proche. Il est doux, calme. Compréhensif. C'était peut-être un ami de ce marin, d'ailleurs. Et leur peine partagée les a rapprochés, au début. Et maintenant, elle l'aime. Lui aussi. Il fait partie de sa vie. De son équilibre.

L'autre, elle y pense tout le temps. Tous les jours. Il l'emmenait courir sur la grève par les soirs d'orage, son coeur avait battu follement, la première fois qu'elle l'avait vu. Et elle a encore du mal à s'endormir parfois. Sourdement.

Mais voilà. Il est revenu. Et lui n'a vu que son infidélité. Son amour, à elle, pour un autre. Et la trahison de cet ami.

Posté par _Suzanne_ à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le début d'une histoire de blog.

Puisque finalement les idées vont et viennent dans ma tête au détour d'une rue, dans un métro, et qu'il ne m'en reste, hélas trop souvent, qu'un souvenir évanoui, les voici. En vrac. Parce qu'une crise de narcissisme aigu m'a fugitivement fait croire à un intérêt général pour mes pensées étriquées.

Posté par _Suzanne_ à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]